courirlog2

Passionnés de course à pied en toute convivialité à travers les paysages de Corps-Nuds et du Pays de Rennes, venez rejoindre notre association !

Définition : CACOU : homme ou femme de tout age qui au sein de l’association du CAC, fait le fanfaron sans se prendre au sérieux et prend ses jambes à son cou sans se prendre la tête


Retrouvez nous sur Facebook

https://www.facebook.com/TrailCAC


Urban trail de Chateaugiron 7 juillet

Sandrine , Damien et Philippe ont participé à ce trail de 10 km :

RECIT DE SANDRINE :

La première mais pas la dernière…

Après plus de 20 ans à courir  seule, dont 15 à sillonner Corps-nuds, j’ai  rejoint  l’an passé le CAC  pour courir en groupe le samedi matin et aller à la  PPG le mardi soir.

J’ ai fait de belles rencontres et j’apprécie de courir en groupe maintenant ! Avec un bon état d’esprit, on part en groupe on revient ensemble.

A la PPG j’ai rencontré Philippe LEVREL , entre autres,  qui n’en revenait pas qu’en 20 ans, je n’avais pas participé à une seule course .

Son défi  était de me faire participer à un 10 kms, 1er rdv pris et manqué à Janzé ; cette fois, c’est moi qui ai pris les devants en m’inscrivant au trail de CHATEAUGIRON (retrouvaille avec mes terres de début de course à pied autour de l’étang  ).Et là il m’a dit « elle est folle pour une première J» . Pour la petite histoire l’an passé, par hasard j’étais sur les bancs à l’ombre et j’avais croisé Philippe et Virginie en plein effort avec la chaleur.) il connaissait le parcours et CHATEAUGIRON est assez pentu aussi .

Rdv pris donc ce samedi 7 pour ma première et on entraine Damien au passage.

Et nous voilà  prenant le départ samedi avec une petite trentaine de degrés, je préfère la chaleur à la pluie mais là, on est servi , pas besoin de s’échauffer.

J’ai été bien entourée et soutenue tout le long du parcours, Philippe devant pour se caler sur mon rythme , Damien derrière.

Début de course  avec une petite boucle dans le centre ville de CHATEAUGIRON , puis direction l’étang pour ensuite aller vers l’hyper U, où le 1er ravito nous attendait, ainsi qu’un petit passage climatisé en traversant la galerie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour vers le centre ville de Chateaugiron ,par la glaume, et dans la rue Dorel montée  pour la 2eme fois, là j’ai eu un coup de mou, mais Philippe était là ; il me dit :” tu vas à ton rythme mais il ne faut pas que tu t’arrêtes.”

Nous arrivons au 7eme km et là, surprise , des bottes de pailles au collège SAINTE CROIX nous attendent, pour ensuite passer au 2eme ravito, petit jet d’eau au passage par un particulier qui fait du bien .

Nous redescendons tous les 3 vers le château pour  passer dans un ancien lycée où nous attend un escalier de meunier et au 9eme km de nouveau des bottes de paille, pour le finish la traversée du  château où quelques marches nous attendaient encore, pour une arrivée à 3 main dans la main.

 

 

 

Contente d’être allée jusqu’au bout de ces 10 kms, pour une première en 1h :03

Merci aux garçons pour leur soutien et encouragement, et d’être restés sur mon rythme .

Et pourquoi pas une prochaine ?

Sportivement

 

Sandrine

Catégories : Edito  

Des retrouvailles pour clore l’année

Quoi de mieux qu’un pot suivi d’un bon repas chez Simply Home pour finir en beauté l’année de PPG ?

Nous nous sommes régalés des bons plats d’Alison  et avons passé une bonne soirée . Les coachs remplaçants de Nicolas ont été chaleureusement remerciés pour leur dévouement et investissement ( voir article précédent )

 

 

Les marcheurs ont également fêté la fin de saison : un bon groupe prêt à redémarrer en septembre prochain !

 

Bonnes vacances , les amis et à bientôt !  🙂

Catégories : Edito  

Remerciements à nos coachs Nelly et Pascal :)

C’est avec beaucoup de bonne humeur mais aussi efficacité que Nelly et Pascal ont su pallier à l’absence de Nicolas pendant plusieurs mois ; disponibles tous les mardis soir , ils nous ont torturés avec beaucoup de plaisir , Nelly en chanson quand la radio faisait défaut….Damien a pu parfois les seconder lors de certaines séances: merci à lui également !

Les PPgistes ont ainsi pu se retrouver avec joie et enchainer les exercices de gainage ….avec un exploit de Marie-Laure tenant 7 minutes de chaise !!! ils sont fous ces PPgistes !!!

Nous avons pu poursuivre le travail initié par Nicolas pour que ce dernier retrouve ses élèves  performants et en pleine forme à la rentrée !

 

Mille mercis à tous les 2  🙂

Catégories : Edito  

Damien raconte son Semi Mare Routrail : la Turballe ( 44 )

C’est l’histoire d’un défi personnel dont l’objectif était de tester ma capacité à enchaîner des  distances standard en condition de course 2 jours d’affilés.

Les 9 et 10 juin 2018, je me suis engagé le challenge « Semi Mare Routrail » à la Turballe sur la côte de Loire-Atlantique. Le challenge est assez simple, il suffit de parcourir 10 km sur route le samedi soir, départ à 18h, et 14 km nature (chemin, voie verte, plage, rochers, sentier des douanier), départ à 9h le dimanche matin.

Petit retour sur le 10 km

Le 10 km se court sur un circuit de 3,4km, pour 3 tours. Il s’est couru le samedi soir sous une forte chaleur que nous n’attendions pas forcément à ce moment-là.  Du coup, après un départ comme à mon habitude en queue de peloton, je passe la ligne de départ dans les derniers, je pars sur un rythme intéressant, une base de 10,5 km/h, mais la course ne s’est pas déroulée comme souhaitée. Le premier tour ne se passe pas trop mal, je remonte le peloton petit à petit. Le deuxième tour commence, déjà le rythme commence à faiblir. Puis c’est l’arrivée sur le port de pêche où je suis saisi par une rafale de vent frais, et là c’est le début de la galère. Le rythme continue de descendre. Nouveau passage sur la ligne d’arrivée, début du troisième et dernier tour et premier stop. La relance par la marche est totalement en mode automatique. Là c’est le mental qui prend le dessus. Heureusement, la famille est sur le dernier tiers du circuit pour relancer, mais le calvaire ne se terminera qu’une fois la ligne franchie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Place maintenant au 14km de Trail

Le lendemain matin après une soirée dédiée à la récupération, heureusement papi et mamie étaient là pour s’occuper des enfants,place à un défi d’un nouveau genre pour moi puisqu’il s’agit de mon premier Trail qui plus est sur une distance jamais réalisée depuis très très longtemps et surtout mon accident. Alors 9h05 départ. Comme la veille, départ prudent en fin de peloton mais cette fois-ci j’y reste un moment. Au bout de 2 km déjà, les positions sont figées sur 2 km puisque les chemins sont tellement étroits que le peloton avance en file indienne. Ensuite on rejoint la voie verte « VélOcéan » pour arrivée sur une des plages de Piriac Sur Mer en amont du port. Sur le port, le seul et unique ravitaillement car c’est là que les choses sérieuses commencent. En effet, fin des chemins et voie verte, mais commencement des portions de plage et rochers. Nous sommes alors au 7ème kilomètre. Première portion de plage se passe très bien puis nous approchons du sémaphore de la pointe du Castelli où les accès aux chemins ont été autorisés, mais pour atteindre ce chemin, voici les premières marches et là ça casse les pattes et les efforts de la veille commencent à se faire ressentir.La suite est reste une course au mental car je commence à payer le 10 km sous la chaleur avec une courte récupération de la veille. La course suit la chemin des douaniers jusqu’au petit Port de Lerat pour reprendre une succession de chemin assez étroits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En conclusion, un Cacou satisfait d’avoir pu terminer ce défi un peu spécial. L’objectif initial qui était de terminer étant atteint, je prends déjà date pour l’année prochaine avec comme objectif de faire mieux en terme de performance et qui sait peut-être un challenge avec d’autres Cacous.

Catégories : Edito  


Page suivante »