courirlog2

Passionnés de course à pied en toute convivialité à travers les paysages de Corps-Nuds et du Pays de Rennes, venez rejoindre notre association !

Définition : CACOU : homme ou femme de tout age qui au sein de l’association du CAC, fait le fanfaron sans se prendre au sérieux et prend ses jambes à son cou sans se prendre la tête


Retrouvez nous sur Facebook

https://www.facebook.com/TrailCAC


Joyeux anniversaire , Président !!! :)

C’est sous un magnifique soleil que notre cher président a pu fêter son anniversaire , en courant bien sûr , et avec quelques cacous !

 

un petit tour vers l’étang de Bourgbarré,

le bonheur de courir avec les amis

et de trinquer avec eux …

Tous les cacous te souhaitent le plaisir de courir , un trail réussi en novembre prochain et de nombreuses rencontres avec les amis 🙂

Catégories : Edito  

Etienne a couru son premier trail en montagne à Superbesse : son récit du 30 km

Après 3 années à courir en Bretagne j’avais pour objectif de participer à un trail avec + de dénivelé.

Après une semaine dans les alpes l’été dernier, nous avions décidé cette année d’opter pour l’Auvergne. et par coïncidence, l’office du tourisme  de Super Besse organisait dimanche 30 juillet dernier un trail.

Par une météo super pour courir (12-13 ° C ) je me rends vers la ligne de départ qui n’était qu’à 800 m de notre location. Après 5-10 minutes à trottiner pour m’échauffer,je me mets dans le milieu du paquet avant la ligne de départ . On est 160 à partir. Vu que je commence mes courses toujours trop vite et que pour les 30 km à venir je pense mettre 3 h 45 environ, je veux être prudent. Finalement, je retrouve un copain de Laillé qq mètres devant moi qui passe aussi ses vacances dans le coin. Mais pas question de le suivre, il va beaucoup trop vite pour moi.

A 9 h 05, le départ est donné, cela commence par une petite boucle 1.5 km qui nous fait revenir sur la ligne de départ et encouragé par les concurrents des autres courses et les familles présentes ça motive plus que 28.5 km. Les 10 km suivants ne sont que faux-plats montant et montées plus dures. Le paysage change, prairies, passage en forêt, puis prairies d’estive et sentiers où le dénivelé impose la marche. On arrive au col de la cabane.Le temps passe vite on est déjà au point le + élevé du parcours, 1850 m au puys de la Perdrix  et la vue est superbe à 360 ° ou presque. Une première descente suit, je me fais doubler par des concurrents du 15 km et certains du 30. De vrais avions !!! Vu la pente,comment font ils pour courir aussi vite sans tomber, moi qui  trouvais que je me débrouillait pas si mal, mais il y a encore du boulot. Une patate pour remonter au deuxième puys de la journée,le puys de Chambourguet avec une belle vue sur la station et sur la vallée de Chaudefour. On redescend ensuite vers le lac Pavin, le Mont St Michel du coin, où je retrouve la petite famille venue m’encourager.

2 heures de passées et je me sens plutôt pas mal. On remonte vers  le dernier puys de la journée , le Montchal avec belle vue sur une autre vallée. La courte descente est quasiment la seule partie un peu technique. On remonte enfin vers la station de Super Besse en passant par un petit marais et une partie forestière.

Je réussis à accélérer sur les 2 derniers km et finis 44 ème en 3 h 20, bien mieux que ce que je pensais au départ.

Si vous passez dans le coin le dernier dimanche de juillet, je vous le recommande. Ambiance sympa, paysage varié, superbes vues, que demander de +.

Etienne

Pour info,sur place, il y a 3 distances  30 km ( 1380 m d +), 15 km ( 700m d+), et 9 km ( 200m d+), donc le choix , si cela vous donne envie.

MERCI à TOI ETIENNE POUR CE RECIT QUI DONNE BIEN ENVIE ET , SURTOUT , BRAVO !

Catégories : Edito  

Urban trail de Chateaugiron 7 juillet

Sandrine , Damien et Philippe ont participé à ce trail de 10 km :

RECIT DE SANDRINE :

La première mais pas la dernière…

Après plus de 20 ans à courir  seule, dont 15 à sillonner Corps-nuds, j’ai  rejoint  l’an passé le CAC  pour courir en groupe le samedi matin et aller à la  PPG le mardi soir.

J’ ai fait de belles rencontres et j’apprécie de courir en groupe maintenant ! Avec un bon état d’esprit, on part en groupe on revient ensemble.

A la PPG j’ai rencontré Philippe LEVREL , entre autres,  qui n’en revenait pas qu’en 20 ans, je n’avais pas participé à une seule course .

Son défi  était de me faire participer à un 10 kms, 1er rdv pris et manqué à Janzé ; cette fois, c’est moi qui ai pris les devants en m’inscrivant au trail de CHATEAUGIRON (retrouvaille avec mes terres de début de course à pied autour de l’étang  ).Et là il m’a dit « elle est folle pour une première J» . Pour la petite histoire l’an passé, par hasard j’étais sur les bancs à l’ombre et j’avais croisé Philippe et Virginie en plein effort avec la chaleur.) il connaissait le parcours et CHATEAUGIRON est assez pentu aussi .

Rdv pris donc ce samedi 7 pour ma première et on entraine Damien au passage.

Et nous voilà  prenant le départ samedi avec une petite trentaine de degrés, je préfère la chaleur à la pluie mais là, on est servi , pas besoin de s’échauffer.

J’ai été bien entourée et soutenue tout le long du parcours, Philippe devant pour se caler sur mon rythme , Damien derrière.

Début de course  avec une petite boucle dans le centre ville de CHATEAUGIRON , puis direction l’étang pour ensuite aller vers l’hyper U, où le 1er ravito nous attendait, ainsi qu’un petit passage climatisé en traversant la galerie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour vers le centre ville de Chateaugiron ,par la glaume, et dans la rue Dorel montée  pour la 2eme fois, là j’ai eu un coup de mou, mais Philippe était là ; il me dit :” tu vas à ton rythme mais il ne faut pas que tu t’arrêtes.”

Nous arrivons au 7eme km et là, surprise , des bottes de pailles au collège SAINTE CROIX nous attendent, pour ensuite passer au 2eme ravito, petit jet d’eau au passage par un particulier qui fait du bien .

Nous redescendons tous les 3 vers le château pour  passer dans un ancien lycée où nous attend un escalier de meunier et au 9eme km de nouveau des bottes de paille, pour le finish la traversée du  château où quelques marches nous attendaient encore, pour une arrivée à 3 main dans la main.

 

 

 

Contente d’être allée jusqu’au bout de ces 10 kms, pour une première en 1h :03

Merci aux garçons pour leur soutien et encouragement, et d’être restés sur mon rythme .

Et pourquoi pas une prochaine ?

Sportivement

 

Sandrine

Catégories : Edito  

Des retrouvailles pour clore l’année

Quoi de mieux qu’un pot suivi d’un bon repas chez Simply Home pour finir en beauté l’année de PPG ?

Nous nous sommes régalés des bons plats d’Alison  et avons passé une bonne soirée. Les coachs remplaçants de Nicolas ont été chaleureusement remerciés pour leur dévouement et investissement ( voir article précédent )

 

 

Les marcheurs ont également fêté la fin de saison : un bon groupe prêt à redémarrer en septembre prochain !

 

Bonnes vacances , les amis et à bientôt !  🙂

Catégories : Edito  


Page suivante »